Comment procéder à l'estimation d'un terrain à Empuriabrava ?

Partager sur :

Divers paramètres doivent être pris en compte lors de l’estimation d’un terrain à Empuriabrava. En voici quelques-uns.

Le terrain est-il constructible ? 

C’est la première donnée qu’il faut déterminer pour déterminer la valeur d’un terrain. Pour ce faire, il faut consulter le plan local d’urbanisme (PLU) auprès de la mairie. D’une vue globale, la valeur d’une parcelle constructible peut grimper jusqu’à 20 fois plus cher que la valeur d’une parcelle qui ne l’est pas. 

Quelle est la superficie du terrain ?

Cette information peut être indiquée dans l’acte de propriété ou dans le parcellaire cadastral. Notez cependant que les chiffres qui y sont indiqués sont généralement approximatifs. Seul le procès-verbal établi par un expert géomètre à l’issue d’un bornage donne une indication fiable. Dans tous les cas, plus la superficie est vaste, plus le coût de la parcelle augmente. 

Où se situe le terrain ?

L’emplacement d’un bien immobilier impacte grandement sa valeur. De lui dépend l’environnement et le cadre de vie que les propriétaires pourraient bénéficier plus tard. Pour apporter plus de précisions à cette information, il faut indiquer :

  • La distance entre le terrain et les commodités
  • Le caractère accessible ou isolé de la parcelle
  • Le fait qu’il soit viabilisé ou non
  • La situation géographique avec trois niveaux de zoom différents : au regard de la ville, au regard de la commune ou du village le plus proche, sur une carte scan 25 et sur la carte cadastrale. La carte scan 25 permet d’identifier l’accessibilité et les éventuelles contraintes topographiques tandis que la carte cadastrale permet de connaître les limites de la parcelle. 

Qu’en est-il des résultats des analyses et des études du sol ? 

Pour estimer la valeur d’un terrain, il faut également s’intéresser aux résultats de :

  • L’étude topographie : orientation, présence de bâtiments…
  • L’étude géologique : nature du sol 
  • L’analyse juridique du terrain : servitudes, hypothèque… 
  • L’évaluation de la qualité de vie au sein de la commune.